Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au menu Votre mairie | Aller au menu pratique | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie d'APT

Menu principal

Contenu

Accueil >  Vie municipale > Budget > Budget 2012
Imprimer Envoyer à un ami

Budget 2012

 

Après l’approbation du compte administratif et le débat d’orientation budgétaire en mars, le budget 2012 a été voté en avril dernier. La section de fonctionnement s’équilibre à 16 098 737 euros. La section d’investissement se monte à 6 487 415 euros.


FONCTIONNEMENT

Recettes

 

Le produit de l’ensemble des impôts ménages a vu son montant augmenter de 4,17 %, à cause d’une forte hausse des bases de la taxe d’habitation (+ 6,49 %). Les autres impôts (taxes foncières sur les propriétés bâties et non bâties) ont vu leur base augmenter plus modérément (respectivement 3,10 et 1,62 %).

L’allocation de compensation de la communauté de communes du pays d’Apt (CCPA) diminue en raison du transfert du service petite enfance de la ville vers la CCPA, le 1er janvier 2012.

La dotation de solidarité communautaire de la CCPA diminue de 20 %.

Les dotations de l’Etat baissent légèrement.

Dépenses

Les charges générales augmentent et s’élèvent à 2 997 414 euros. Les raisons sont : le coût croissant des fluides (eau, électricité, carburants), le coût du nouveau service prévention et de nouvelles actions (centrale de mobilité Zapt, projet céramique…).

Les charges de personnel augmentent mécaniquement de 2,5 % et s’élèvent à 9 480 000 euros.

Les subventions aux associations sont stables. A l’exception notable de celle accordée au centre communal d’action sociale (CCAS) qui est ramenée à 320 000 euros en raison du transfert de la petite enfance.

La commune a inscrit un crédit de 300 000 euros en faveur de l’opération programmée d’amélioration de l’habitat (OPAH) dans le centre ville (lire notre précédent numéro).

Une réserve de 100 000 euros a été provisionnée pour cautionner des emprunts (extension de la maison de retraite de la Madeleine, logements d’urgence d’Hébergement Accueil en pays d’Apt (HAPA).

Preuve de l’assainissement progressif des finances, la commune dispose d’un autofinancement net d’environ 400 000 euros


INVESTISSEMENT

Dépenses

Aménagement de l’avenue Victor-Hugo (rénovation de la RD 900) : 350 000 euros Etudes pour l’accessibilité de l’hôtel de ville, dans le cadre de la loi en faveur des personnes à mobilité réduite : 40 000 euros. Mise aux normes d’isolation thermique du bâtiment de la pépinière d’entreprises : 85 000 euros. Travaux d’équipements dans les quartiers : 150 000 euros. Remplacement des préfabriqués du groupe scolaire Giono – Bosco par des bâtiments aux normes : 418 000 euros. Travaux financés par la dotation globale d’équipement (40 000 euros) et la subvention du Conseil général (76 000 euros). Réalisation d’un espace ludique proche des jardins du Rimayon Peyrolles : 180 000 euros dont une subvention de 95 000 euros (Région et Conseil Général pour moitié chacun) Restauration de l’orgue de la cathédrale : 150 000 euros (souscription ouverte) Travaux et grosses réparations de voirie : 400 000 euros dont une subvention de 215 000 euros du Conseil général.

Achat de matériel (véhicules, chaudières, informatique et bureautique), travaux d’entretien et mise aux normes du patrimoine communal, élaboration du plan local d’urbanisme (PLU), travaux et matériel du service scolaire (écoles maternelles et primaires), direction des affaires culturelles : 544 500 euros.

Recettes

Recettes propres de la ville : taxe locale d’équipement (TLE), FCTVA, Dotation de l’Etat, amendes de police, cessions… Recours à l’emprunt limité à 1 703 000 euros pour permettre de poursuivre le désendettement de la commune. Subventions d’équipement : environ 700 000 euros provenant du conseil général (357 000 €), de la Région PACA (94 000 €), de la souscription pour l’orgue ainsi que l’apport de l’association des amis de l’orgue. (140 000 €). Le reste provenant de différents partenaires (Etat, communauté de communes du pays d’Apt).


"Moderniser les infrastructures"

"Nous continuons à réduire l’endettement de la commune et donnons la priorité aux investissements qui préparent l’avenir.

Avec l’aide du Conseil général et en cohérence territoriale avec la communauté de communes du pays d’Apt, nous modernisons les infrastructures pour rendre la ville accueillante, favoriser l’emploi, la qualité de vie et le mieux vivre ensemble."

Isabelle Piton conseillère municipale en charge du budget

 

 Haut de page