Aller au contenu | Aller au menu principal | Aller au menu Votre mairie | Aller au menu pratique | Aller aux liens divers | Aller à la recherche

Mairie d'APT

Menu principal

Agenda Agenda

Contenu

Accueil >  Agenda > Conférence Archipal « Coménius, intellectuel de la Renaissance »
Imprimer Envoyer à un ami

Conférence Archipal « Coménius, intellectuel de la Renaissance »

Date de l'évènement : le 21/02/2020

Heure : 18h

Lieu : Salle des conférences - 38, Av Philippe de Girard

Par Lenka HORNAKOVA-CIVADE

Abstract : Comémius (Jan Amos Komenský, Moravie, 1592- Amsterdam, 1670) « Tous les enfants, nobles ou roturiers, riches ou pauvres, garçons ou filles de toutes les villes, cités, villages et hameaux doivent être admis dans les écoles ; voilà ce dont il faut se convaincre », écrit Comenius dans La Grande Didactique (1627-1632).

Écrivain, pédagogue, homme d’église tchèque, ce « Galilée de l’éducation », selon les mots de Jules Michelet, à mi-chemin entre les humanistes et les philosophes des Lumières, conçoit un projet d’éducation universelle ouvert à tous les êtres humains quelles que soient leur classe sociale, leur religion ou leur nationalité.

Partisan d’une éducation cosmopolitique et de l’édification d’une organisation internationale de l’instruction publique, Comenius est contraint à l’exil par la guerre de Trente Ans (1618-1648). A partir de 1628, il vit en exil, jusqu’à la fin de sa vie en 1670.

Biographie de Lenka :

Lenka Horňáková Civade est née à Prostějov en Tchécoslovaquie, nouvellement République Tchèque. Diplômée de l’École des Hautes Études Économiques, elle étudie en parallèle à la faculté de philosophie de l’Université Charles IV à Prague.

Elle s’installe à Paris en 1994 pour une année d’études dans le cadre du programme Copernic, programme de formation, de management et d’aide à l’intégration au sein des entreprises françaises.

Elle rencontre Roger Civade qui devient son professeur de dessin et de peinture, elle suit les cours aux Beaux-arts, et obtient sa licence d’art plastique à l’Université Paris I Sorbonne en 2009. Elle expose régulièrement en France et en République Tchèque.

Elle écrit pour la Radio Český rozhlas en République Tchèque.

Entre 1999 et 2002 elle a participé à la restauration du château de St. Quentin à Saignon où elle gérait des chambres d’Hôtes.

Ecrivaine, elle publie chaque année depuis 2010 en tchèque et en français, son premier roman en français « Giboulées de soleil » obtient le Prix Renaudot des Lycéens en 2016, en 2018 paraît « Une verrière sous le ciel » qui obtient le Prix Richelieu de la Francophonie 2019.

En 2019, deux nouveaux ouvrages paraissent, « Apprendre Prague » chez Magellan & Cie et « La Symphonie du Nouveau monde », chez Alma éditeur.